Visite de Madame Esther Alder à la Communauté des Chiffonniers d’Emmaüs, le 16 juillet 2019

Il est frappant de constater que, malgré une croissance économique soutenue, la pauvreté ne diminue pas. Bien au contraire : à Genève, et en Suisse de manière plus générale, elle ne cesse d’augmenter. Il ne faut pas s’attendre à ce que cette tendance s’inverse rapidement. Les bouleversements générés par une économie de marché déréglée et la révolution numérique engendrent au contraire de nouvelles exclusions, et la pauvreté touche de plus en plus les classes moyennes. C’est dire si le combat d’Emmaüs en faveur des personnes démunies garde toute sa raison d’être ! A l’heure où les inégalités se creusent de façon dramatique, la pauvreté est toujours plus stigmatisée, de sorte que le soutien aux personnes démunies est devenu un acte de résistance. Or les résistants sont souvent des moteurs de l’histoire ! En refusant l’injustice, en prenant la défense des exclus et en faisant entendre leur voix, Emmaüs contribue à éveiller les consciences et prépare un monde meilleur pour demain. L’engagement d’Emmaüs rappelle tout-e un-e chacun-e à son devoir d’humanité envers les plus faibles. Comme le disait l’Abbé Pierre, « la maladie la plus constante et la plus mortelle, mais aussi la plus méconnue de toute société, est l’indifférence ». Je remercie Emmaüs de briser l’indifférence autour de la pauvreté et de l’exclusion !

Visite de Madame Esther Alder à la Communauté des Chiffonniers d’Emmaüs, le 16 juillet 2019
error: Content is protected !
Fermer