À PROPOS

LA COMMUNAUTÉ

Accueil

Les communautés des chiffonniers d’Emmaüs sont ouvertes à tous ceux qui en ont besoin. Les personnes accueillies sont appelées compagnes et compagnons. Les compagnes et les compagnons participent aux activités de la communauté, à savoir le ramassage et la vente d’objets d’occasion ou prennent part aux tâches liées au fonctionnement de la communauté.  

Ils sont nourris, logés, blanchis, leurs soins médicaux sont pris en charge et ils ont la possibilité de suivre une formation quand cela est possible. Ils perçoivent un pécule hebdomadaire ainsi qu’une aide financière lors de leur départ de la communauté.

Les communautés vivent de leurs activités et des dons des particuliers. Elles ne reçoivent aucune subvention publique.

Les principes des communautés d’Emmaüs sont donc :
L’accueil inconditionnel et l’indépendance financière.

Emmaüs en Suisse

En Suisse, lors des grands froids de février 1956, des personnes se rencontrent afin de lutter ensemble contre la pénurie de moyens de chauffage dont souffrent de très nombreuses familles et des isolés, avec comme devise : « Sers en premier le plus souffrant ». Leur objectif étant le combat contre la misère sous toutes ses formes et l’éveil des consciences.

C’est ainsi qu’en 1957, Genève voit naître une communauté de chiffonniers d’Emmaüs. C’est la première communauté d’Emmaüs hors de France.

En 1975, naît la communauté d’Etagniéres, près de Lausanne.
Suivent ensuite, les communautés de Sion, de La Chaux-de-fond, de Fribourg, du Tessin et de Berne.

Emmaüs est un mouvement international

Emmaüs ne se limite pas à un travail de terrain.

La volonté de l’Abbé Pierre est de lutter également contre les causes de la pauvreté.

Ainsi Emmaüs International est créé, au Palais Fédéral de Berne le 24 mai 1969 afin de porter un discours de justice et de solidarité dans le monde entier.

Emmaüs International est l’organe faitier des quelques 370 communautés présentes dans 30 pays.

En Suisse, nous nous regroupons au sein de la Fédération Emmaüs Suisse (FES) et de l’Association Romande des Communautés d’Emmaüs (ARCE).

LES ACTIVITÉS

Ramassage

Les Chiffonniers d’Emmaüs se rendent quotidiennement chez ceux qui le demandent pour récupérer toutes sortes d’objets afin de les revendre. On peut faire appel aux Chiffonniers d’Emmaüs soit pour des objets isolés soit pour débarrasser entièrement des maisons, des appartements ou des locaux.

Les dons d’objets peuvent se faire directement au magasin uniquement pendant les heures d’ouverture.

Vente

Les objets donnés ou récupérés sont triés et remis en marche avant d’être revendus dans notre magasin.

Le magasin se compose de plusieurs secteurs :

  • Les meubles
  • les vêtements
  • les bibelots, la vaisselle, l’électroménager, l’électronique,
    les instruments et les outils, etc.
  • les livres
  • les jouets
  • la boutique où sont regroupées les antiquités de valeur

Les recettes des ventes servent à pourvoir aux besoins des compagnons et compagnes, à payer les salariés, à aider d’autres communautés ou mouvements alliés à travers le monde

Récupération

Nous attachons une grande importance au recyclage de tous les objets qui ne peuvent être vendus en l’état et réutilisons une grande partie des métaux, des chiffons, du papier, du verre et du bois.

LA NAISSANCE D'EMMAÜS

Un jour à Neuilly-Plaisance, ou l’abbé Pierre résidait en 1949 et où il accueillait des jeunes pour les vacances, un jeune arrive affolé :

Père, il faut que vous veniez, c’est affreux ! un homme a voulu se tuer, il n’est pas mort, venez vite !

Georges veut mourir. Il a quarante ans, il en paraît soixante. Il est désespéré…

Oui, je veux mourir, tu comprends ça, toi le prêtre ? Vouloir mourir ! Parce qu’il n’y a plus rien !

Tu es malheureux et je ne peux rien te donner. Je n’ai que des dettes. Je suis député, mais l’argent est dépensé avant qu’il n’arrive… Moi je ne peux rien te donner ; mais toi, au fond, tu es libre, puisque tu veux te tuer. Avant de le faire, accepte de me donner un coup de main pour aider les autres… A deux on pourra en sortir quelques-uns de l’enfer.

Pour Georges, tout bascule parce qu’il n’est plus seul.
L’aventure d’Emmaüs naît à l’instant même ou Georges décide brusquement de vivre pour lui et pour les autres.

EMMAÜS EN SUISSE & INTERNATIONAL

Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t'aime.

Abbé Pierre, 1er février 1954
error: Content is protected !
Fermer