ASSEMBLEE GENERALE

Assemblée générale 2019

 

I. Vie communautaire

Hébergement des Compagnes et Compagnons
12 chambres pour les compagnes et 30 chambres pour les compagnons composent leur lieu d’hébergement. L’ensemble des chambres a été occupé en 2019. Cinq compagnes et sept compagnons ont quitté la communauté en cours d’année. Leurs chambres ont été immédiatement réoccupées. La durée de leur séjour est variable.

Activités
Les compagnes participent quotidiennement aux activités du tri des vêtements, de la vais- selle et des jouets. S’ajoutent à ce travail la mise en place et la vente dans les différents secteurs de notre magasin de 8h00 à 11h30 et de 13h30 à 17h30, avec une pause de 15 minutes le matin. Les compagnons partici- pent quotidiennement aux activités de ramassage d’objets chez les clients (environ 30 adresses par jour), des boîtes à fringues (2000 tonnes en 2019 contre 1950 tonnes en 2018), du transfert des déchets à la voirie, des livraisons d’objets vendus aux clients, ainsi que de la mise en place des articles reçus et de la vente aux magasins.
L’entretien du linge des compagnons est confié à l’un d’entre eux et le nettoyage des lieux communs s’effectue quotidiennement par un autre compagnon.
Les heures de travail des compagnons sont semblables à celles des compagnes, à l’exception des ramassages textile qui s’effectuent dès 6h00 du matin et finissent avant midi.

Services
Les compagnes et compagnons bénéficient d’un pécule hebdomadaire de 150 francs en sus du logement, de la nourriture, des produits d’hygiène et de l’entretien de leur linge pris en charge par la Communauté des Chiffonniers d’Emmaüs. Les frais médicaux tels que les soins dentaires et les lunettes sont couverts par Emmaüs. De plus, une assurance collective est contractée pour les couvrir en cas d’accident. En 2019, c’est plus de 500 personnes qui ont été réorientées sans pouvoir être hébergées à Emmaüs. Le travail a été effectué par 18 salariés, 42 compagnes et compagnons, 15 personnes en fin de droits de chômage, 6 civilistes à l’année et 5 bénévoles que nous remercions de leur présence efficace. Nous avons répondu à toutes les demandes d’emploi et de stages par courrier.

Les bâtiments
Le bâtiment qui abrite les compagnes est la propriété de la Fondation Emmaüs sous le régime d’une convention de prêt à usage. Quant aux frais de fonctionnement et d’entretien qui s’y rattachent, ils incombent à la Communauté des Chiffonniers d’Emmaüs. Le bâtiment qui abrite les compagnons et le magasin 5 route de Drize à Carouge sont la propriété de l’ARCE (Association Romande des Communautés d’Emmaüs). Les travaux et maintenance sont aux frais du propriétaire.

II. Relations avec d’autres acteurs sociaux et culturels

Ville de Carouge 
PARTAGE, qui contribue deux fois par semaine à nous fournir une partie de la subsistance nécessaire aux besoins de notre communauté. 
UMUS (Unité Mobile d’Urgences Sociales) 
UMSCO (unité de soins mobile et communautaire) 
Croix-Rouge genevoise 
Le CASS
(Centre d’action sociale et de santé) 
SPMI
(Service de protection des mineurs) 
Unité de retour à l’autonomie de l’Hospice Général 
EPI (Établissements publics pour l’intégration) 
Intégration pour tous 
Prestations personnelles pour mineurs

C’est grâce aux contacts réguliers et aux entretiens personnalisés avec ces institutions qu’elles ont pu prendre en compte les questions soulevées par nos résidents et les représentants de la Communauté des Chiffonniers d’Emmaüs.

L’accueil d’urgence
Dans cet espace, nous offrons aux per- sonnes dans une situation de précarité un hébergement où, le temps de quelques nuits, elles puissent avoir accès à un endroit propre et décent. En 2019, l’activité de l’accueil s’est encore intensifiée. Nous y avons accueilli des personnes et des familles amenées par l’UMUS ou arrivées à Emmaüs faute d’une autre solution. Cet accueil a été utilisé sans relâche quasiment toute l’année. Notre mission est de tout mettre en œuvre pour aider ceux qui ont besoin de nous et ceci dans la dignité et le respect de la situation de chacun. Le principe de notre communauté en appelle à la solidarité de chaque personne qui y est accueillie.

En conclusion, nous rappelons que c’est grâce à tous nos donateurs ainsi qu’au travail des compagnes, compagnons, salariés, bénévoles, civilistes et des personnes en fin de droit que l’Association des Chiffonniers d’Emmaüs peut remplir sa mission de soutien, d’entraide et de solidarité avec « le plus souffrant » sachant qu’elle ne bénéficie d’aucune subvention. Nous tenons ici à les remercier très sincèrement !

ASSEMBLEE GENERALE