Les enfants sans Noël

Chanson composée par Didier Barbelivien et Serge Malik

Interprétée par l’Abbé Pierre en 1989

Ils ont les yeux fatigués
Qui regardent le ciel ce soir
De ceux qui ont trop rêvé
En gardant les yeux ouverts
En regardant le désert
Ils ont peur de l’avenir
Sans avoir de souvenirs
À force de croire aux histoires
Ils ont perdu la mémoire
Ils ont le corps tout petit
Des petits princes qu’on oublie
Qui cherchent une étoile dans la nuit
Les enfants sans Noël
Qui regardent le ciel ce soir
Le cœur au bord des larmes
Les enfants sans Noël
Attendent un arc-en-ciel d’espoir Quelque chose comme une flamme
Ils ne tendent jamais la main Ils savent déjà que demain
Ils rejoindront leur enfance
Un autre jour, autre chance Dans la grisaille des banlieues On dirait toujours qu’il pleut Le nez collé au carreau
Ils imaginent des oiseaux Ils sont devenus fragiles Comme des poètes en exil
Ils cherchent une étoile Ou une île…
Les enfants sans Noël
Qui regardent le ciel ce soir
Le cœur au bord des larmes
Les enfants sans Noël
Attendent un arc-en-ciel d’espoir Quelque chose comme une flamme
Les enfants sans Noël
Attendent un arc-en-ciel
Quelque chose de secret
Quelque chose de vivant
Qui se raconterait le soir en s’endormant Un jouet à caresser
Le sourire d’un passant
L’envie d’être embrassés
Une façon d’être heureux
Une minute, un instant
De partager un jouet, un fou-rire innocent
Les enfants sans Noël
Qui regardent le ciel ce soir
Le cœur au bord des larmes
Les enfants sans Noël
Attendent un arc-en-ciel d’espoir Quelque chose comme une flamme