LA CHAPELLE DE RECON

132400302La Chapelle de Recon est située sur les hauts de Torgon / Valais

Au début du XIXe, plus de 300 chapelles étaient construites dans tout le Valais pour demander la protection divine de la Montagne, avec ses hommes, son bétail et sa précieuse herbe, seule source et véritable garde-manger de toute la population. Ce sont les fromagers, les bergers et leur famille qui s’adressèrent au curé de la paroisse pour obtenir l’autorisation de construire une chapelle pour s’y recueillir et permettre au curé de célébrer la messe en plein air, ce qui, à l’époque, était défendu par le clergé.

Monseigneur l’évêque a donné son autorisation munie de plusieurs recommandations. Tout d’abord cette chapelle devait être très modeste. Elle devait ne rien coûter à la paroisse et ne pas faire ombrage à l’église-mère de la communauté. Son éloignement, à plus de 3 heures de marche de la civilisation, était un atout majeur et important. Le curé devait y célébrer la messe au minimum trois fois par année. L’autel ne serait pas consacré et l’Eucharistie serait célébrée sur une Pierre sacrée. Des processions seraient organisées à la demande des bergers pour implorer la protection divine au même titre que les processions pratiquées durant la période des Rogations, selon un cheminement marqué de trois croix à proximité de la chapelle.

A ce jour une seule messe est célébrée annuellement et les processions ont disparu de la Montagne de Recon. Pour marquer son attachement à leur chapelle, les fidèles l’avaient dotée d’un magnifique retable et d’un tableau à la gloire de la Sainte Famille, à laquelle la chapelle est dédiée.

Dans le Valais romand, il ne subsiste plus que deux chapelles de ce style appelé «baroque-alpin», celle de Recon dans les alpages de la Commune de Vionnaz et La Gietty de l’Alpe de Tracuit, au-dessus de Vercorin. Les autres n’ont pas survécu. La Chapelle de Recon a été classée Monument historique protégé par l’État du Valais en 1975.

Le 3 septembre 2003, à l’initiative de quelques membres du comité de la Communauté des Chiffonniers d’Emmaüs de Genève, l’Abbé Pierre est venu célébrer la messe à La Chapelle de Recon. Sa présence a apporté une nouvelle dimension spirituelle à ce lieu de recueillement et de prière, qui avait subi les rigueurs du temps et des saisons. La présence de l’Abbé Pierre à Recon a stimulé plusieurs fidèles à engager de nombreux travaux et redonner à La Chapelle toute sa splendeur. Ces travaux ont été conduits dans l’esprit et le respect d’un monument digne d’intérêt, où s’est recueillie la population de la Montagne pendant près de 250 ans. Les travaux ont été financés par le propriétaire, la Bourgeoisie de Vionnaz, la Commune de Vionnaz, le Canton du Valais et la Loterie romande. La bénédiction de la Chapelle restaurée a été donnée lors de la célébration annuelle de la messe de Recon, le 3 juillet 2016, par le M. le Curé de Vionnaz, Rolf Zumthurm, assisté du Père François-Xavier. Une très belle fête imprégnée de ferveur et de spiritualité.

La Chapelle de Recon symbolise la vie pastorale à la montagne, avec ses exigences, sa dureté et ses peines.

Michel Neuhaus à Torgon